p8ntbox
homeAccueil

WTS D1 vue par les ICON


Après 4h00 de trajet, nous arrivons à Guerville sur le terrain d’Universal Paintball.
Cela faisait plus d’un an que nous n’étions pas retournés là-bas.
Première bonne surprise: du bon turf épais jonche le sol de l’accueil jusqu’au terrain. Plus besoin donc de changer de chaussures! C’est vraiment très propre. Ensuite le terrain, tout simplement nickel! Le turf parfait, comme au premier jour, et les structures tout aussi impeccables.
Il est clair que le staff a vraiment fait du beau travail pour rendre le site particulièrement attrayant et opérationnel.

C’est un plaisir de rentrer sur le terrain pour un training contre Ballistic et Eminence. Et qui plus est, la météo est clémente! Nous enchainons donc les rounds à tour de rôle. C’est vraiment classe de pouvoir fouler en premier ce terrain magnifique!
Nous remarquons aussi la nouvelle prison en plexi, les règles de la WTS étant celles de la PSP en Race to 7 (avec 4 points max d’écart), il va falloir s’adapter.
Enfin, nous regagnons notre hôtel après un repas sympathique avec les gars d’Eminences.

Dimanche Matin, levé tôt… très tôt!! Ca faisait longtemps qu’on ne s’était pas levé avant 7h pour aller jouer au Paintball (et oui, ca a du bon d’être en CPL parfois :) . Encore une fois, il semble qu’il ne pleuvra pas…
Enfin une bruine bretonne nous accueillera toutefois mais se dissipera quelque peu durant la journée! Tant mieux.

Mustang 0 – 4 ICON

Notre premier match est aussi le match d’ouverture de la WTS 2011/2012. Il nous opposera à Mustang. Le layout est celui du Millennium Disney 2011, nous sommes donc prêts et l’entrainement de la veille nous a permis de vérifier certains détails qui nous permettrons de prendre rapidement nos marques afin de ne pas rater ce début de saison.
L’équipe ICON profite de ce genre de ligue pour lancer dans le bain les jeunes qu’elle forme. Cela va donc être une première pour Loïc, que nous avons pris en début d’année.
L’équipe joue bien, nous menons 3-0. Mustang entrera plus lentement dans le match et nous accrochera dans le dernier point qui finira en 1 contre 1.

ICON 4 – 0 Redball
Nous n’avons pas le temps de nous refroidir que nous nous préparons à affronter Redball pour le second match de la journée. Peu de changement dans notre stratégie, nous forçons toujours principalement coté snake. Encore une fois, nous commençons forts, ce qui laisse peu de temps à nos adversaires pour réagir. Mais à l’instar du match Mustang, Redball nous accroche dans le dernier point. Ces équipes semblent jouer plus libérées seulement vers la fin et tentent.
Dès lors la conséquence est immédiate, le point est accroché. Cette fois ci, le point, et match, se soldent par un 2 on 2 tournant à notre avantage!

En attendant notre dernière rencontre, nous regardons les autres équipes, et deux matchs, notamment, offrent du beau spectacle:
Il s’agit d’Epidemy vs Eminence qui verra ces derniers s’imposer 6-5 dans les toutes dernières secondes de la rencontre, et un GK vs Carnage au cours duquel la team CPL parisienne sauvera 2 « balles de matchs » avant de finalement s’incliner 7-6 face aux récents victorieux D2 du dernier Millénnium.

Justement, il est bon de signaler que ce format offre des retournements de situations de toute beauté! Une équipe peut mener 3-0 et jouer le prochain point pour le gain de la partie, mais il suffit à l’adversaire de marquer 2 points d’affilé pour repousser l’échéance du match en obligeant l’équipe dominante à combattre pour 3 points de plus minimum!
C’est ce qu’il s’est passé entre GK et Carnage. GK aurait pu finir le match bien avant mais c’était sans compter la pugnacité de l’équipe de CAMP! Bien sûr c’est la première fois que la WTS proposait un format aussi proche de la ligue américaine, aussi il y a eu quelques imperfections mais nous sommes réellement satisfaits de cette première journée.
Il faut être juste, il n’y a eu que très peu de problèmes. Pour jouer le Millennium depuis 1997, je pense pouvoir comparer, et, sincèrement, dire que ce départ fut plus qu’honnête. Exemple concret, le nombre de faux départs du circuit Européen est encore aujourd’hui bien au delà de l’acceptable. Nous pouvons donc dire que cette première étape fut une vraie réussite.

Enfin, nous rentrons sur le terrain pour affronter nos sparring-partners de la veille, Ballistic. Equipe que nous connaissons bien, Yann ayant participé à leur évolution il y a quelques temps.

ICON 7 – 3 Ballistic
Dès le premier point, c’est la guerre. Nous shootons leur snake au break mais le point dur. Nous gagnerons ce premier face à face, puis le second point. Mais au changement de côté, la tendance s’inverse aussi. Les points sont encore disputés mais c’est Ballistic qui conclue, recollant ainsi au score, 2-2.
Les Ballistic ont un jeu solide mais ils n’utilisent pas assez la vitesse de leur snake, ce qui nous permet de construire le jeu. Le 5ème et le 6ème points sont remportés plus facilement et nous permettent de creuser l’écart,4-2.
Mais Ballistic réduit l’écart en rapportant assez aisément ce 7ème round. 4-3.
Enfin les 3 derniers seront à l’image du premier, pénibles! Nous remportons
le match 7-3 à l’issue d’une vrai lutte.

Nous avons tiré la Duke D ce WE, la bille a été fabuleuse. Nos avions peur de devoir tirer une bille trop dure à cause de la température mais dès 8h00, la bille s’est montrée fragile à souhait et très précise, encore une agréable surprise!

Pour finir, Marseille ICON tient à remercier toutes les personnes qui nous ont aidés toute la journée dans les pits crew, sur la ligne de coaching ou pour le transport (Richard t’étais pas obligé de me les rendre!).
Enfin, nous sommes fiers de représenter nos sponsors sur notre territoire:
- Planet Eclipse pour tout notre équipement et nos marqueurs qui ont apprécié le climat parisien
- Pull-In, Reball, Sly, GG et Black Eagle!

Enfin, merci à tous pour cette première manche et vivement la suite! »
Credit photo : Guillaume Debizet